La plus fatale

Francesca est mariée à Giovanni, mais elle lui préfère Paolo, le frère de celui-ci. Alors que les deux amants s’échangent un baiser, le malheureux époux les surprend sur le fait. Le couple est tué d’un coup d’épée vengeresse, condamné à errer en Enfer pour avoir cédé aux chants des sirènes de la passion… Empreinte de mysticisme et de lyrisme, la scène peinte par le romantique Ary Scheffer représente les damnés dans la tourmente, sous le regard de Virgile et Dante, l’auteur de la Divine comédie, dont est tiré cet épisode.