Cérémonie de clôture

Thomas Bach remercie le Japon

« Pour la première fois depuis le début de la pandémie, le monde entier s’est rassemblé. Le sport est revenu au centre de l’attention. Des millions de personnes à travers le monde ont été unies par l’émotion, partageant des moments de joie et d’inspiration. Cela nous a donné de l’espoir. Cela nous a donné foi en l’avenir. », a-t-il confié.

« Lors de ces 16 derniers jours, vous nous avez surpris avec vos accomplissements sportifs. Avec votre excellence, votre joie, vos larmes, vous avez créé la magie de ces Jeux Olympiques. », salue Thomas Bach.

Il poursuit : « Vous avez été plus rapides, vous êtes montés plus haut, vous avez été plus forts, car nous avons tous été ensemble, dans la solidarité. »

« Vous nous avez inspirés avec ce pouvoir rassembleur du sport. C’était d’autant plus remarquable compte tenu des nombreux défis auxquels vous avez fait face pendant la pandémie. », reconnaît-il.

En ces temps difficiles, vous procurez au monde ce qu’il y a de plus précieux : l’espoir.

Les Jeux Olympiques mettent le cap sur Paris

« Même si les Jeux s’achèvent, de nouvelles portes s’ouvrent », a déclaré la présidente HASHIMOTO. « Une porte vers le futur, ouverte par les sportifs et le pouvoir du sport. Le sport a le pouvoir de changer le monde et notre futur, et je pense que ce pouvoir nous portera jusqu’aux prochains Jeux Olympiques à Paris en 2024 », a-t-elle conclu.

Paris et la Seine-Saint-Denis se dévoilent en hauteur et nous annoncent des Jeux ouverts sur la ville, à l’occasion du passage de relais entre Tokyo et Paris. Les monuments vus du ciel ont des reliefs inattendus, le sport et le patrimoine fusionnent, la rue frémit d’archets et de percussions, un vent de liberté souffle dans les mouvements. La performance est collective et Paris se transforme en spectacle sportif à ciel ouvert.