La plus sensuelle

Jouir sans entraves. Un beau jour, Jupiter s’éprend de la belle Io et, comme l’écrit Ovide dans ses Métamorphoses, « lui ravit son honneur ». Alors qu’elle se refuse à lui, il se transforme en nuage et la rattrape dans sa fuite. C’est précisément cet épisode des amours de Jupiter que représente ici Le Corrège -Antonio Allegri da Correggio- : Io s’abandonne, tête renversée et bouche entrouverte, à l’étreinte du dieu dont on distingue à peine le visage dans un soupir d’extase. Une représentation du désir féminin hautement voluptueuse et aérienne !