Afin d’éviter d’être espionnés par les autorités du Qatar, la Cnil donne plusieurs recommandations, à quelques jours du début du Mondial 2022.

Auprès de Politico, elle préconise de ne surtout pas prendre de photos qui pourraient enfreindre les lois morales strictes de l’État du Golfe. « Une attention particulière doit être apportée aux photos, vidéos ou œuvres numériques qui pourraient vous mettre en difficulté vis-à-vis de la législation du pays visité », a déclaré un porte-parole de la CNIL au média. Il est notamment question des contenus LGBT interdits dans le pays. Il sera également interdit de filmer dans les bâtiments gouvernementaux, les écoles, les logements pour travailleurs migrants, les lieux de culte et les hôpitaux.

Deux « logiciels espions » obligatoires

Ensuite, la Cnil conseille fortement de ne pas amener son téléphone portable personnel sur place, afin de ne pas voir vos données personnelles infiltrées par les applications que vous devrez télécharger en arrivant sur le sol qatari. Les étrangers visitant le pays doivent en effet télécharger deux applications mobiles : celle de la Coupe du monde, « Hayya », et celle de suivi Covid, « Ehteraz ».

« Idéalement, voyagez avec un smartphone vierge… Ou un ancien téléphone qui a été réinitialisé », a déclaré le porte-parole. Un téléphone jetable prépayé peut aussi très bien faire l’affaire.

Selon Politico, les experts classent ces applications dans la catégorie des logiciels espions. Une fois téléchargées, elles permettent aux autorités qataries d’avoir accès aux données personnelles, mais aussi de passer des appels, lire, supprimer ou modifier le contenu du téléphone.

« Ce n’est pas mon travail de donner des conseils de voyage, mais personnellement, je n’apporterais jamais mon téléphone portable lors d’une visite au Qatar », a déclaré le responsable de la sécurité du radiodiffuseur norvégien au radiodiffuseur norvégien.

Rester très vigilant avec ses affaires

Évidemment, tout le monde n’est pas en mesure d’avoir un téléphone vierge, réinitialisé ou jetable. Pour ceux qui ne peuvent pas, la Cnil recommande d’installer les applications à la dernière minute avant de partir et de les désinstaller dès votre retour en France.

Autres conseils : « limiter au strict minimum la connexion en ligne avec les services nécessitant une authentification », garder son smartphone sur soi en permanence, disposer d’un mot de passe fort et se connecter à des réseaux Wi-Fi sécurisés.

Source : HuffPost

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Évènements à venir